couverture de la plaquette de la boutique du château de Varaignes

Pensez à la Petite Boutique du Château !

La Petite Boutique du Château !

IMG_2852

Venez y découvrir nos nouveautés :

La pantoufle Limousine !

Un modèle exclusif créé par le designer Côme TOUVAY à partir de la «limousine» (cape de berger traditionnelle) qu’il a décliné en dégradés, obtenant ainsi des pantoufles uniques.
Fabriquées en Charente (manufacture Rondinaud)
100 % pure laine régionale (mouton Felletin – Creuse)
Tissage artisanal (Clarenson Scop – Tarn)
Teinture végétale

charentaises limousine boutique du château de Varaignes
charentaises limousine boutique du château de Varaignes
charentaises limousine boutique du château de Varaignes

Deux nouvelles parutions :

Les origines de la mécanique Jacquard” par Paul Caporossi et “Petit récit historique – Forgeneuve de Javerlhac” de Jacques Combeau.

Les origines de la mécanique JacquardPetit récit historique-Forgeneuve de Javerlhac

Plaquette et bon de commande à télécharger

 Et venez y retrouver nos incontournables !

*Un large choix de pantoufles charentaises :

Les traditionnelles, avec ou sans semelles de crêpe antidérapant

Les modèles originaux de l’Atelier-musée des tisserands et de la charentaise (Arlequin, Perilim et Mules)

Les charentaises “mignonettes” et porte-clefs charentaise

*Les produits du terroir :

L’huile de noix fabriquée au château

Les miels

Les confitures de châtaignes

Les rillettes et pâtés de dindon et les pâtés de dindon à la châtaigne

Les truffes

*Les objets préhistoire

*Les bijoux tissés

*L’espace librairie

avec une sélection d’ouvrages pour les enfants (nature, histoire…), et le livre sur l’histoire de Varaignes :

“Varaignes, Varanha, Varanea” de Jean-Louis Delâge et Jean-Marc Warembourg.

Mais aussi des cartes postales originales et des magnets :

cartes postales magnets-dindons-charentaises-blanc

 

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \”éditer\” pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.