Un Carré pour la Biodiversité

logo CarréUn Carré pour la Biodiversité Logo OLB

Grâce à vous,  le programme « Un Carré pour la Biodiversité », lancé par le CPIE du Périgord-Limousin est devenu un programme national et a fait peau neuve !

 

Chaque jour, nous croisons sur notre chemin une multitude d’espèces. Cette rencontre avec cette nature « ordinaire » est devenue banale. On les croise aux pieds des arbres, dans les fissures, au milieu des graviers. Cette “nature ordinaire” à laquelle on ne prête plus attention, n’a rien à envier aux autres écosystèmes. Si on lui laisse l’opportunité de s’épanouir, elle peut nous surprendre par ses couleurs et toutes ses utilités. Comme la majorité des espèces, elle est menacée par les activités humaines. Pourtant, avec des pratiques respectueuses de l’environnement, tous nous pouvons être acteur de sa préservation.

 

Vous pouvez agir,  (re)découvrez la multitude d’espèces qui vous entoure !

 

Comment ça marche ?

 

1 – Je délimite mon carré

L’idéal est de choisir un carré dans un endroit bien exposé. Un carré exposé plein Nord ou enclavé sous un sapin ne favorisera pas le développement de la faune et de la flore. Favorisez un endroit facilement  accessible pour vos observations. Chaque bout de carré importe, la taille du carré dépend de vos envies et possibilités ; leur forme est aussi ouverte à votre imagination !

2 – Je signe la charte

Par cette charte, vous vous engagez à ce que votre carré soit le plus accueillant possible pour cette nature “ordinaire”: pas d’apports d’engrais ou de pesticides, pas d’arrosage ou de semis et pas de fauche avant le 31 août. Pensez à partager vos observations.

La charte est disponible ci-dessous, merci de nous la retourner par mail à contact@cpie-perigordlimousin.org

Pour signer la charte d’engagement et nous la retourner :

Télécharger la charte d’engagement “Un carré pour la biodiversité”

 

3 – Je laisse la nature faire !

Laissez la nature s’exprimer et travailler pour vous ! L’entretien est la non-intervention ! Laisser faire la nature. Oui c’est difficile de ne pas intervenir mais vous verrez  fleurs sauvages et insectes qui profiteront de ce nouvel espace de libre expression !

Pourquoi ne pas tondre ?

La tonte ne permet pas à tout un tas de plantes de se développer. Les graminées qui composent le gazon sont pratiquement les seules plantes qui réussissent à survivre aux passages répétés de la tondeuse.

A partir du moment où vous arrêtez de tondre, toutes les plantes qui se faisaient scalper tout juste avaient-elles pointé le bout de leur nez, vont enfin pouvoir dépasser l’horizon de votre gazon.

Pourquoi faucher ? Finalement…

On pourrait laisser faire la nature. Mais en l’absence totale de fauche, d’autres plantes vont s’installer : ronce, arbustes et même au bout de quelques années, des arbres.

Sous nos latitudes, un milieu laissé à l’abandon aura naturellement tendance à se transformer en forêt de chênes, stade le plus évolué. On parle de climax.

Par contre, cette fauche n’a lieu qu’en septembre, quand toute la faune et la flore du Carré a eu le temps de terminer son cycle de reproduction.

Pourquoi je ne dois pas utiliser de pesticides sur mon carré ?

Les pesticides participent au déséquilibre des écosystèmes. Leur utilisation est à l’origine de la destruction d’un grand nombre d’espèces auxiliaires (espèces utiles) et donc de la diminution de la biodiversité. Pour la santé de votre carré (et également la vôtre) il vous est demandé de ne pas en utiliser dans cet espace. Depuis 2019, il est interdit d’utiliser des pesticides

Pourquoi je ne dois pas arroser ou apporter d’engrais à mon carré ?

Toujours la même histoire ! A chaque sol ses plantes ! Sauf dans le désert, un sol ne reste pas longtemps sans se faire recouvrir par tout un cortège de plantes. Les moins adaptées meurent et laissent la place à leurs copines, plus résistantes. Arroser son carré revient à créer des conditions artificielles qui ne ressemblent pas à la nature. De la même manière, l’apport d’engrais, va enrichir le sol, et vous risquez de vite être envahi par les orties. De plus, un sol qui n’est pas nourrit régulièrement se verra doté d’une plus grande diversité de plantes et d’insectes donc d’une plus grande résilience (capacité à résister aux perturbations).

Pourquoi je ne dois pas semer dans mon carré ?

Pas la peine de semer ! Les graines des plantes sauvages se propagent toutes seules. Une sélection naturelle se fait, les banques de graines ont enfin une occasion de s’exprimer. Comme ça, on économise du temps et de l’énergie, on est sûr de ne pas introduire d’espèces d’ornement ou envahissante.

4- Je partage mes observations

Partagez vos observations sur le site facebook Un Carré pour la biodiversité ou par mail.

Des outils d’identification sont à votre disposition dans la rubrique ressources, sur le site open sciences  !

Vous n’avez  aucune idée de l’identité de cet hôte ? Surtout pas de panique ! Transmettez nous une ou plusieurs photographies et nous essayerons de vous aider.

N’hésitez pas à communiquer sur votre carré et à inviter vos amis à vous rejoindre dans cette expérience !

Chaque mois, entre mars et septembre, une espèce sera mise en lumière avec son observatoire associé !

 

 

5- Je prépare mon carré pour l’hiver

Une fois l’été terminé, les habitants de votre carré s’en vont trouver refuge dans des endroits plus adaptés aux conditions hivernales (hôtel à insectes, mur, tas de branches). C’est le  moment de ressortir votre tondeuse ! L’idéal est de laisser quelques centimètres, environ 5 cm, cela favorisera la repousse pour l’année d’après, votre carré sera encore plus beau !

 

 

A vous de jouer, créez votre carré pour la biodiversité !

Logo OLB

En résumé, c’est uAffiche papillons BD 2016ne opération de sciences participatives qui consiste à garder un espace enherbé pendant toute une saison de végétation, sans intervenir, c’est-à-dire sans tondre, sans apporter d’engrais ni de pesticides. Cela doit permettre à la flore de se développer naturellement et aux espèces animales qui y sont liées, de s’installer, formant ainsi un petit écosystème, paradis des fleurs sauvages et des papillons.

 

 

 

Accéder au site internet d’origine “Un carré pour la biodiversité”